Tom Sweterlitsch- Terminus

Albin Michel Imaginaire polar- science fiction

Mon avis

Mais c’est quoi ce putain de bouquin !!!
Il m’a broyé les neurones.
Il m’a complètement martyrisé l’esprit.
Il m’a bousillé le sommeil la nuit, le travail le jour…tant son intrigue me poursuivait.
Et pourtant il faut s’accrocher, rester continuellement attentif, relire des passages, se triturer les méninges pour comprendre…
Et quoi? pff … j’ai A-DO-RÉ…tant j’ai été hypnotisée! 
Un énorme, énorme coup de cœur pour ce thriller science-fiction.

Physique quantique, mousse quantique , courbe de Gödel, espace Everett, noeud spatio-temporel 😜😜 oui oui mais surtout ..1997 une enquête sur un meurtre et une disparition, une enquêtrice adorable qui est amenée à voyager dans le futur pour s’aider à résoudre son affaire.. un futur à chaque fois différent mais dont la fin est inéluctable; la fin du monde,« le Terminus » …

Force est de constater que le fantastique ou le science fiction habilement dosé dans un genre thriller- polar -horrifique me plait de plus en plus .. et pour le coup Albin Michel Imaginaire s’est encore montré à la hauteur avec cet opus.
Si ces genres de la littérature entrent dans cet opus en collision, créant un véritable casse tête qui devrait, en toute logique rendre l’histoire indigeste, c’est mal connaître l’auteur qui déploie un talent stupéfiant pour emmener son récit là où on ne l’attend pas et pour renouveler sans cesse l’intérêt du lecteur à son égard.
Certes il faut rester concentré car l’auteur profite de chaque élément mis en place pour rendre la tension maximale … Rien n’est laissé au hasard; tout élément a son importance.
L’intrigue est ainsi rondement bien menée et sa part science fiction donne du piquant et rend le contexte passionnant. Boucles temporelles et les différentes itérations du futur imaginent à chaque fois un monde nouveau mais hélas courant systématiquement à sa perte.
Terminus est sans conteste une lecture totalement addictive!
Le lecteur cramponné à son livre est noyé sous les nano-particules d’angoisse, d’anticipation et de frissons.
L’héroïne n’est pas en reste tant elle est attachante, bringuebalée en pleine tempête temporelle à la poursuite de son enquête.. J’ai ressenti beaucoup d’empathie pour cette femme unijambiste au caractère bien trempé prête à tout pour sauver l’humanité ..
Alors oui tout en étant parfois perdue j’étais subjuguée par l’ambiance du roman. Et même si certains chapitres ont nécessité une relecture j’ai adoré!
Un tsunami des neurones !
Amateur des films Interstellar ou Inception c’est pour vous .

Quatrième de couverture

Depuis le début des années 80, un programme ultrasecret de la marine américaine explore de multiples futurs potentiels. Lors de ces explorations, ses agents temporels ont situé le Terminus, la destruction de toute vie sur terre, au XXVIIe siècle. En 1997, l’agent spécial Shannon Moss du NCIS reçoit au milieu de la nuit un appel du FBI : on la demande sur une scène de crime. Un homme aurait massacré sa famille avant de s’enfuir. Seule la fille aînée, Marian, 17 ans, serait vivante, mais reste portée disparue. Pourquoi contacter Moss ? Parce que le suspect, Patrick Mursult, a comme elle contemplé le Terminus… dont la date s’est brusquement rapprochée de plusieurs siècles.

Note sur l’auteur

Tom Sweterlitsch est scénariste et romancier. 

Il est titulaire d’un master en littérature et théorie culturelle de l’Université Carnegie-Mellon en 2001. Il a travaillé douze ans dans une bibliothèque Carnegie pour les aveugles et personnes handicapées.

Tom Sweterlitsch a co-signé, avec le réalisateur et scénariste Neill Blomkamp, les scénarios de courts-métrages « Rakka », « Zygote », « Firebase » et « Adam: Episode 3 « , tous produits par Oats Studios en 2017. 

Il est l’auteur de deux romans : « Tomorrow and Tomorrow » (2014) en cours d’adaptation cinématographique par Matt Ross (réalisateur du très remarqué « Captain Fantastic ») et « Terminus » (« The Gone World », 2018) dont les droits on été acquis par la Fox pour Neill Blomkamp (« District 9 », « Elysium », « Chappie »). 

Tom Sweterlitsch vit à Pittsburgh avec sa femme et sa fille.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s