Niklas Natt och Dag- 1793

Mon avis

Rien à redire, ce roman est magistral!
Magistral de par sa construction narrative..
Magistral de part sa précision des faits..
Magistral de part son réalisme… 
Mais aussi glaçant de part sa noirceur ; les protagonistes sont moches, sales et puants; la ville de Stockholm est moche, sale et puante …Tout est glauque, tout est triste et le quotidien de le population se limite à s’enivrer, se battre, survivre …
Et pourtant .. un roman tout aussi magistral de par sa sensibilité !

1793 une année, quatre parties, quatre saisons, quatre principaux personnages.
Un cadavre repêché n’ayant plus de bras plus de jambes plus de langue et énucléé… Qui est-il?
Quel lien a-t il avec nos quatre protagonistes?

Le contexte historique est percutant. L’auteur maîtrise parfaitement et sa narration est saisissante de réalisme. 
A peine remise de la guerre russo-suédoise, le royaume gangrené doit accuser le coup de l’assassinat du roi Gustave III et faire face au vent révolutionnaire qui souffle en Europe depuis la France … 
C’est une plongée en apnée dans toute l’horreur de l’époque. C’est très obscur, très malsain .. Sachez-le, certaines scènes sont à la limite du soutenable …
Il m’a fallu tout de même un petit tiers pour que l’immersion soit complète. Et puis plus moyen de lâcher le livre…. Pourquoi ?
Car on s’attache aux personnages . Tous cachent une sensibilité à fleur de peau … ils sont peut être amochés par la vie, ils peinent à survivre, ils luttent contre l’adversité mais leurs émotions bien réelles n’attendent qu’à s’exprimer. Dans la noirceur une lueur…
Car le scénario totalement addictif est bien construit, très crédible avec plusieurs intrigues qui s’entrecroisent et l’auteur nous livre un pitch final plein d’espoir …. 
Car la plume est juste surprenante tellement elle est précise et puissante. Pour un premier roman c’est chapeau bas … !
Alors oui, au vu de cette sombre illustration de ce qu’est la vie au XVIII ème, me suis sentie privilégiée à lire ce roman tellement vrai, tellement noir et pourtant tellement beau, bien au chaud dans mon fauteuil..

Amateur de polar historique vous serez comblé. Âme sensible soyez prudent.. Seul petit bémol pour ma part, l’auteur m’a souvent perdue dans les lieux-dits de Stockholm mais cela n’entache en rien la qualité du roman.
A découvrir….

Edition Sonatine 448 pages

Quatrième de couverture

1793. Le vent de la Révolution française souffle sur les monarchies du nord. Un an après la mort du roi Gustav III de Suède, la tension est palpable. Rumeurs de conspirations, paranoïa, le pays est en effervescence. C’est dans cette atmosphère irrespirable que Jean Michael Cardell, un vétéran de la guerre russo-suédoise, découvre dans un lac de Stockholm le corps mutilé d’un inconnu. L’enquête est confiée à Cecil Winge, un homme de loi tuberculeux. Celui-ci va bientôt devoir affronter le mal et la corruption qui règnent à tous les échelons de la société suédoise, pour mettre à jour une sombre et terrible réalité.

Un roman phénomène qui renouvelle le roman historique et le thriller nordique.
Puissant, noir et fiévreux, 1793 évoque les univers de James Ellroy, de Tim Willocks et d’Umberto Eco. En tête des ventes dès sa sortie en Suède, célébré par une critique dithyrambique dans plus de trente pays, c’est un coup de maître. On n’a pas fini d’en entendre parler. 

Note sur l’auteur

Nationalité : Suède 
Né(e) le : 03/10/1979
Biographie : 

Niklas Carl Bosson Natt och Dag est un auteur suédois.

Issu d’une famille noble suédoise, ses ancêtres furent responsables du meurtre d’Engelbrekt Engelbrektsson, chef rebelle et homme d’État, en 1436. Ils dirigèrent l’armée qui céda la ville de Stockholm aux Danois en 1520. Sa famille fut contrainte à l’exil après avoir demandé l’abdication de Charles XIV en 1820. 

L’origine de son nom de famille, Natt och Dag (Nuit et Jour), provient des armoiries familiales qui représentent un bouclier scindé horizontalement, en doré et en bleu. 

Niklas Natt och Dag a fait ses études à Kalmar (2000-2003) et a été rédacteur en chef du magazine « Slitz » entre octobre 2006 et octobre 2008.

En 2017, il fait ses débuts littéraires en publiant son roman « 1793 », qui la propulse en tête des ventes dès sa sortie en Suède, célébré par une critique dithyrambique dans plus de trente pays.

Niklas Natt och Dag vit à Stockholm avec son épouse et leurs deux fils. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s