Donato Carrisi- Je suis l’Abysse

Mon avis

Diabolique !
Dans ce dernier roman Donato Carrisi vous entraîne dans une spirale psychologique parfaitement maîtrisée.. Une allure de huis clos qui fait plonger le lecteur dans la version la plus noire de l’âme humaine jusqu’au final pour le coup très perturbant !

L’homme qui nettoie rôde autour de nous. Parmi nos déchets, il cherche des indices sur nos vies. En particulier sur celles des femmes seules.
Une femme lui a fait beaucoup de mal enfant : sa mère.
La chasseuse de mouches, elle, tente de sauver les femmes en péril. Et elles sont nombreuses…
Surtout quand l’homme qui nettoie rôde autour d’elles.

Donato Carrisi place ses pions.
Des pions sans prénom comme une volonté de les déshumaniser..
Ils avancent sur l’échiquier; des pions de plus en plus troublants, malmenés par la vie et torturés.
Au cours de votre lecture la tension ainsi qu’un malaise de plus en plus palpable montent crescendo.. Une sueur froide d’abord désagréable puis glaçante vous paralyse et ce jusqu’à échec et mat totalement parfait !
Voici un aller simple dans les limbes de l’enfer sans retour possible ..

Un opus différent mais génial qui nous montre que l’auteur sait y faire et sait surtout se renouveler.
Un livre relativement court avec certainement cette volonté de l’auteur d’une lecture d’une traite sans interruption pour un effet garanti ..

J’apprécie énormément les écrits de Donato Carrisi.
J’aime certainement avant de commencer.. Suis je donc objective ? Certes bien moins qu’un lecteur qui découvre sa plume mais si comme moi vous êtes fan de l’auteur c’est à découvrir sans hésitation.
Plaisir garanti.

Note sur l’auteur

Donato Carrisi est un romancier, journaliste, criminologue, réalisateur et scénariste italien, auteur de roman policier.

Juriste de formation, spécialisé en criminologie et sciences du comportement, il délaisse la pratique du droit en 1999 pour se tourner vers l’écriture de scénarios. Il est l’auteur d’une thèse sur Luigi Chiatti, le « monstre de Foligno », un tueur en série italien.

« Le Chuchoteur » (« Il suggeritore », 2009), son premier roman, s’est vendu en France à plus de 300 000 exemplaires, a été traduit dans vingt pays et a remporté plusieurs prix littéraires, dont le prix SNCF du polar européen 2011 et le prix des lecteur Livre de Poche 2011.

Après « La fille dans le brouillard » (« La ragazza nella nebbia », 2015), un thriller un peu plus classique, Donato Carrisi, renoue avec la série mettant en scène ses enquêteurs Marcus et Sandra dans « Tenebra Roma » (« Il maestro delle ombre », 2016).

Quelques récompenses viennent conforter le talent de Donato Carrisi: le Prix Camaiore, le Prix Il Belgioso, le Prix Bancarella 2009 et le Prix Mediterraneo del Giallo y del Noir.

Donato Carrisi est également dramaturge, scénariste pour la télévision et un collaborateur régulier du quotidien milanais « Corriere della Sera ».

En 2017, il réalise son premier film, « La fille dans le brouillard » (« La ragazza nella nebbia »), qui est une adaptation de son roman éponyme, et pour lequel il remporte le prix du meilleur réalisateur débutant lors de la 63e cérémonie des David di Donatello en 2018.

En 2019, il réalise « L’Homme du labyrinthe », adaptation de son propre roman « L’Égarée » (« L’uomo del labirinto ») publié en 2017. Avec Dustin Hoffman et Toni Servillo.

Depuis 2018, Donato Carrisi enseigne l’écriture à l’Université libre des langues et de la communication (IULM) à Milan.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s