Johana Gustawsson- Te tenir la main pendant que tout brûle

Mon avis

A nouveau énormément de plaisir à retrouver la plume de Johana Gustawsson.

Elle nous embarque cette fois pour le Québec dans une enquête aux multiples facettes très plaisante en jouant avec la temporalité.
Johana aime en effet ancrer ses histoires dans le temps et ainsi entremêler les destins de ses protagonistes. Elle excelle dans ce domaine.

Nous voici donc dans cet opus avec trois destins, trois histoires de femmes bien différentes dans trois temporalités que tout semble séparer …
Des personnages au profil psychologique non anodin et dont les apparences, méfiez-vous, sont trompeuses ..
Johana n’a pas son pareil pour nous surprendre, elle le fait bien, joue avec son lecteur et ce jusqu’au final totalement stupéfiant !

A travers des tranches de vie la noirceur est certes au rendez-vous mais aussi les émotions.. Une toile tissée par un fil conducteur assez récurrent chez l’autrice, la maternité, l’amour absolu d’une mère pour son enfant mais aussi les travers..

À nouveau Johana nous offre une histoire aboutie, émotionnellement chargée, avec une plume toujours aussi talentueuse.
Voici un roman psychologique aussi noir que puissant. À découvrir.

Si vous n’avez pas la force brute et  que personne ne vous entend, il vous reste d’autres voies…

Lac-Clarence, Québec, 2002. Maxine Grant, inspectrice et mère célibataire dépassée, est appelée sur une scène de crime affreuse.
L’ancienne institutrice du village, appréciée de tous, a massacré son mari, le lardant de coups de couteau.

Paris, 1899. Lucienne Lelanger refuse d’admettre la mort de ses filles dans un incendie. Elle intègre une société secrète dans l’espoir que le spiritisme et la magie noire l’aideront à les retrouver.

Lac-Clarence, 1949. La jeune Lina vit une adolescence mouvementée. Pour la canaliser après l’école, sa mère lui impose de la rejoindre à la Mad House, la maison de repos où elle travaille. Lina y rencontre une étrange patiente, qui lui procure des conseils pour le moins dangereux…

Note sur l’auteur

Johana Gustawsson est une romancière française, auteure de thriller et de roman policier historique. Mariée à un suédois.

Diplômée de Sciences Politiques, Johana Gustawsson a été journaliste pour la télévision et la presse françaises.

Elle a publié trois romans mettant en scène les enquêtrices Emily Roy et Alexis Castells (« Block 46 », « Mör » et « Sång »).

Après avoir vécu 7 ans à Paris, elle part vivre à Londres en 2009.
Elle vit à Lidingö, en Suède, depuis juin 2021 et a 3 enfants.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s