D.B. John- Etoile du Nord

Mon avis

Je ne peux que vous conseiller ce magnifique roman.
Un roman d’espionnage assez méconnu et pourtant un livre intelligent, sensible et captivant!
Savamment orchestré vous embarquez pour un voyage dans La Corée du Nord.
Ce livre est une évocation magistrale de la vie sous le régime de Kim-Jong-un, où pauvres et riches vivent dans la terreur de cet Etat tout-puissant..

Jenna est professeur d’université. Américaine d’origine coréenne par sa mère, elle souffre de l’absence de sa jumelle disparue un jour dans une île de Corée du Sud. Recrutée par la CIA, qui manque terriblement d’analystes capables de décrypter les soubresauts du régime en place en Corée du Nord, elle garde l’espoir de retrouver sa soeur….
Cho est un lieutenant-colonel issu d’une famille de privilégiés du régime nord-coréen. Il va se retrouver chargé des négociations avec les Américains…

L’auteur est un journaliste gallois qui nous livre avec cette Étoile du Nord une fiction fort réussie et extrêmement bien documentée.
Après une visite du pays l’auteur décide de pousser ses recherches et d’en écrire un roman.
Son récit est fluide et précis, et il s’attèle ainsi à dénoncer à travers sa fiction des faits bien réels et méconnus sur cette Corée du Nord où règne la dynastie des Kim depuis 70 ans.
Une dynastie, synonyme de terreur, de privation et où la notion de liberté est somme toute assez bien éphémère !
Les abominations des camps de travail, cette soumission du peuple pour son Grand Leader, la puissance d’un seul homme pour le maîtriser et l’enfermer …

Un roman dont le contenu didactique est passionnant!
Le réalisme de chacune des scènes, la psychologie affinée des personnages, la connaissance des moeurs et du fonctionnement de cette société nord-coréenne, en font un objet littéraire assez fascinant.
Certes un petit coté holywoodien et rocambolesque sur la fin du récit est un peu dommage mais il sert la partie romanesque de l’histoire et entache peu le récit dans sa globalité .
Le postface de l’auteur ( à lire en fin de lecture) est d’ailleurs tout autant saisissante !


Quatrième de couverture

Les Etats-Unis et la Corée du Nord sont au bord de la guerre. Pour aller chercher sa soeur jumelle qui a été enlevée en Corée du Nord, Jenna se fait recruter par l’unique organisme capable de l’aider : la CIA. A Pyongyang, le colonel Cho fait une terrifiante découverte. Il doit échapper à la police secrète qui le serre de prés. Un geste, un mot, et il deviendra traître à la nation. Mme Moon trouve un chargement de contrebande. Plutôt que de le rendre aux autorités, elle décide de vendre la marchandise au marché noir. Si elle réussit, sa vie sera changée à jamais. Si elle échoue…

Note sur l’auteur

D. B. John (David John) est journaliste et auteur. 

Il commence une formation pour devenir avocat qu’il abandonne pour se consacrer à l’édition de livres jeunesse sur l’histoire et la science.

En 2009, il déménage à Berlin pour écrire son premier roman, « Flight from Berlin », publié en 2012. 

Puis, il s’installe en Corée du Sud où il rencontre de nombreux réfugiés et fait de fréquents voyages en Corée du Nord, notamment en 2012.

En 2015, D. B. John a co-écrit, avec Hyeonseo Lee, « La fille aux sept noms » (The Girl with Seven Names), le témoignage d’une nord-coréenne qui a fui clandestinement son pays.

Ces expériences lui inspire l’intrigue de « L’étoile du Nord » (Star of the North, 2018).

Il vit désormais à Londres. 


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s