Olivier Norek- Surface

Beaucoup d’avis dithyrambiques sur ce dernier-né d’Olivier Norek et je les rejoins. Un auteur qui se bonifie et nous offre une fois encore un polar très abouti. Plaisir livresque assuré.

Première partie à Paris, sur les chapeaux de roue une héroïne capitaine aux Stups va directement marquer nos esprits; gravement accidentée suite à une intervention de son groupe … Norek donne le ton; action et émotion..
Direction ensuite Decazville en Aveyron notre capitaine écartée du 36 plus parce qu’elle dérange que pour soigner ses blessures physiques et psychiques va être confrontée à une enquête sur la disparition d’enfants, et ce il y a vingt cinq ans … L’affaire est relancée quand le lac sous lequel est enfoui l’ancien village relâche le corps de l’un d’eux ..
Le ton change, Norek et sa sensibilité contrebalancent la première partie; enquête provinciale, on est dans l’humain et l’émotion…

A travers une intrigue addictive et la reconstruction d’une femme meurtrie c’est aussi un problème social qui est abordé.
Un village à l’agonie, des familles aux secrets multiples, en souffrance, bousculées par cette capitaine aigrie, à la tronche cabossée, qui avec ses méthodes parisiennes mettra un point d’honneur à faire la lumière sur cette affaire..
A contrario d’une mégapole où l’anonymat est de rigueur, dans une petite communauté tous se connaissent et tout se sait .. des non-dits aux fautes inavouables ! 
Notre capitaine va y mettre le feu avec toute sa rage, toute sa hargne et toute cette rancune accumulée.
Mais elle va aussi se laisser à nouveau apprivoiser par ces autochtones, qui certes sont peut être dérangés par ses méthodes coup de poing, mais reconnaissent ses qualités et ses mérites ..
Derrière sa gueule cassée il y a une femme de poigne mais aussi de cœur.
Une intrigue mais pas que!

Sous la surface d’un lac un village enfoui..
Sous la surface des apparences un village et ses secrets…
Sous la surface d’un visage détruit une femme marquée au fer rouge mais profondément humaine …
Amateur du genre, à lire ou à découvrir !
Olivier Norek, un auteur qui mérite le détour. Avec ce quatrième roman il poursuit son entrée fracassante dans le monde du polar.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s