Elizabeth Wetmore- Glory

Mon avis

1976, ville d’Odessa dans l’Ouest du Texas.
Le roman s’ouvre sur un chapitre difficile, celui du viol, une nuit durant, de Gloria, jeune fille de 14 ans dans un champ pétrolifère..
Elle trouve la force de s’enfuir jusqu’à frapper à l’aube à la porte de la ferme de Mary-Rose..

Voilà ainsi le lecteur focalisé sur cette ouverture traumatisante..
Et pourtant l’auteure va faire le choix de déplacer notre regard de la victime vers un choeur d’autres femmes de la communauté d’Odessa. Chaque chapitre est centré sur l’une d’elle, en alternance avec des histoires courtes et poignantes ..
À travers ces femmes et le témoignage de leur vie on découvre une communauté raciste et terriblement sexiste.
Ce qui est fort dans ce roman, c’est la façon dont l’auteur questionne toute une communauté dans sa réaction face à un crime, qui va révéler une attitude scandaleusement inappropriée; on ne va tout de même pas faire du tort à un jeune homme blanc qui s’est amusé avec une petite mexicaine qui l’a cherché délibérément !
Une communauté qui veut fermer les yeux, qui ne veut pas de procès ! Seule une petite poignée d’irréductibles dont Mary-Rose condamne le crime.

Le roman lève aussi le voile sur la condition féminine faite de soumission dans cet état sudiste.
La vie morne d’épouses et de mères de famille soumises, accédant au mieux à des emplois subalternes qui les exposent quotidiennement aux grossièretés sexistes et aux agressions…
Le personnage haut en couleur de Mary-Rose est extraordinaire; une mère au foyer dont on assiste à la métamorphose sous l’effet de sa prise de conscience de cette soumission à la gent masculine et honteuse de voir qu’on banalise le viol d’une jeune fille.
Sans quelques longueurs ou personnages qui m’ont moins plu j’ai frôlé le coup de cœur..

Une très belle fresque qui monte peu à peu en puissance pour atteindre un paroxysme sur son dernier quart.
Elle s’achève hélas sur l’amertume d’une conclusion désespérée; celle d’une injustice profondément ancrée qui gangrène la vie américaine de l’époque, et peut être encore celle d’aujourd’hui..


Quatrième de couverture

Roman choral puissant et envoûtant, Glory met en scène les retombées d’une terrible agression dans une petite ville du Texas et donne la parole à celles que l’on n’a pas l’habitude d’entendre.

14 février 1976, jour de la Saint-Valentin. Dans la ville pétrolière d’Odessa, à l’ouest du Texas, Gloria Ramirez, quatorze ans, apparaît sur le pas de la porte de Mary Rose Whitehead.
L’adolescente vient d’échapper de justesse à un crime brutal. Dans la petite ville, c’est dans les bars et dans les églises que l’on juge d’un crime avant qu’il ne soit porté devant un tribunal. Et quand la justice se dérobe, une des habitantes va prendre les choses en main, peu importe les conséquences.
Elizabeth Wetmore n’hésite pas à sonder les tréfonds de l’âme humaine et livre un roman dur et âpre à la beauté mordante.

Note sur l’auteur

Avant de se consacrer à l’écriture, Elizabeth Wetmore a travaillé dans un bar, à enseigne l’anglais, a conduit un taxi, a rédigé des mémoires de psychologie… Pendant un certain temps, elle a vécu dans une cabane dans les bois à l’extérieur de Flagstaff, en Arizona, alors qu’elle travaillait comme animatrice de musique classique. Originaire de l’ouest du Texas, elle est surtout chez elle dans le désert, près de la mer ou sur le flanc d’une montagne. Elle vit à Chicago, mais elle rêve d’être bicoastale (lac Michigan et lac Travis).Elizabeth Wetmore a suivi des cours d’écriture et obtenu des bourses d’études au sein de plusieurs programmes universitaires prestigieux. Glory est son premier roman. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s