Hervé Jourdain- Terminal 4

Mon avis

Du polar à l’état pur! Si vous êtes fan d’enquêtes qui frôlent la perfection et la justesse sur la réalité de terrain des flics, cet auteur est à lire absolument !

Quand un corps carbonisé est retrouvé dans une voiture aux abords de l’aéroport Charles de Gaulle, Zoé et Lola sont loin d’imaginer jusqu’où va les mener leur enquête. Conflits entre taxis et VTC clandestins, militants installés aux abords des pistes pour lutter contre le projet du nouveau terminal, et luttes politico-économiques autour de la pollution atmosphérique générée par l’aéronautique, tels sont les enjeux auxquels elles vont être confrontées.

Encore une fois Hervé Jourdain nous entraîne dans une intrigue complexe, juste, aux procédures exactes où tout élément rocambolesque et toute surenchère de violence sont exclus..
Avec une plume incisive, à l’aide de phrases courtes qui martèlent vos méninges, l’auteur vous offre à nouveau une intrigue bien emberlificotée et loin d’être simple.
L’auteur aborde des thèmes d’actualité tels que le conflit des taxis et les Véhicules de Tourisme avec Chauffeur, le business et la politique des aéroports par rapport à l’écologie, les zadistes et leurs zones à défendre ainsi que le terrorisme.
Le lieu choisi par Hervé Jourdain, l’aéroport Charles de Gaule de Paris, dévoile au lecteur une société à part, avec ses règles, son univers, ses jeux de pouvoir et toute sa complexité.
L’enquête prend progressivement de l’ampleur.
Beaucoup de descriptions au début du récit mais un rythme soutenu qui monte crescendo et ainsi prend le dessus.
Le lecteur peut faire confiance à l’auteur il sait de quoi il parle, ancien capitaine au 36.
Un soin tout particulier a été porté par l’auteur au réalisme des personnages, leurs convictions et leurs limites.

Du polar haute voltige qui pour le coup m’a tout de même par moment un peu perdue tant les pièces du puzzle sont nombreuses et parfois compliquées à agencer mais que j’apprécie tant la qualité est au rendez-vous!

Note sur l’auteur

Hervé Jourdain est un écrivain français, auteur de roman policier.

Il réussit le concours de gardien de la Paix et s’installe à 20 ans dans le sud de la région parisienne. Parallèlement à son activité professionnelle, il s’inscrit à l’université Paris-I et obtient une licence d’Histoire. Il intègre alors un service de renseignement en 1998 avant de devenir, deux plus tard, officier de police.

Lieutenant à la brigade des mineurs de Paris puis capitaine au sein de la brigade criminelle installée au mythique 36, quai des Orfèvres, il décide par défi de se lancer dans l’écriture de romans policiers.

Il est alors capitaine de police lorsqu’il publie « Sang d’encre au 36 » (2009), un premier roman qui lui vaut le prix des lecteurs du grand prix VSD du polar.

Il remporte en 2014 le prix du Quai des Orfèvres avec son roman « Le Sang de la trahison ».

Il a par ailleurs collaboré à l’écriture d’un long métrage, fait office de conseiller sur le tournage d’un téléfilm policier, effectué une brève apparition dans le film « Contre-enquête » (2007) aux côtés de Jean Dujardin. 

En 2017, il reçoit le prix Sang d’encre décerné par le festival de Vienne pour son roman, « Femme sur écoute », paru chez Fleuve Éditions en 2017.

Sous le pseudonyme Clovis Bienvenu (l’identité de son grand-père maternel), il est également l’auteur de « Le 36, quai des Orfèvres à la croisée de l’histoire et du fait divers », paru chez PUF en 2012 dans la collection Questions judiciaires.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s