Hervé Jourdain- Tu tairas tous les secrets

Mon avis

▪️Lire Hervé Jourdain c’est s’assurer de lire un polar bien construit, totalement crédible et qui frôle la perfection en terme de procédures grâce à la connaissance de l’auteur .. ancien capitaine au 36 ça aide et c’est très appréciable !

À nouveau un plaisir de retrouver le groupe du commandant Guillaume Desgrange. On y retrouve Zoé Déchaume et Lola Rivière deux jeunes femmes coéquipières, qui en ont dans leurs culottes et seront prêtent à mettre leurs carrières en péril pour faire la lumière sur une enquête qui les entraîne dans les Ardennes et même en Belgique.

Le romancier de Femme sur écoute a cette fois-ci pris l’option judicieuse de proposer non pas une mais deux enquêtes en parallèle.
Une première liée à la découverte d’un corps dans la Seine.
Et une femme retrouvée morte dans le parc naturel des Ardennes qui porte un pull avec des traces de l’ADN de la femme du chef de groupe Guillaume, justement disparue quelques années plutôt.

Une construction qui pourrait sembler alambiquée sur le papier, mais qui s’avère parfaitement fluide et bien foutue, et forcément comme l’auteur sait de quoi il parle, criante de réalisme.
Car Hervé maitrise parfaitement le vocabulaire, les techniques d’investigation, les coulisses du milieu. Lui-même de la maison, il partage habilement ses connaissances à travers ses romans pour le plus grand bonheur de ses lecteurs.
Loin du thriller regorgeant de faits totalement peu crédibles, rien n’est laissé au hasard et les scénarios tiennent la route.

A nouveau Hervé Jourdain a su construire un récit prenant et immersif dans lequel des éléments apparemment disparates finissent par s’emboîter pour dévoiler une réalité que personne n’aurait pu soupçonner…

Toute vérité est-elle bonne à dire ?
À vous de vous faire votre propre opinion, mais ce qui est certain, c’est que toute vérité se mérite, une découverte qui se fera dans la douleur pour nos protagonistes.

Bien écrit, sombre, complexe voici un roman aux multiples facettes qui saura plaire aux lecteurs recherchant une enquête exigeante et sans concession !▪️

Quatrième de couverture

Une femme est retrouvée morte dans le parc naturel des Ardennes. À quelques kilomètres de là, le corps d’une autre est repêché dans la Seine.

Sur le pull que portait la première victime, l’ADN de l’épouse d’une chef de brigade de la PJ de Paris. Au cou de la deuxième, un curieux médaillon en forme de chouette.

Le commande Guillaume Desgranges est chargé de l’enquête parisienne. Et ce qui se passe dans les Ardennes, il refuse d’en entendre parler : il a élevé seul son fils et remué ciel et terre pour retrouver celle qu’il aimait. Le temps a passé. Son évaporation ne regarde qu’elle, à présent, où qu’elle soit.

La brigadière Zoé Dechaume ne l’entend pas de cette façon et n’a qu’une idée en tête : remonter la piste ardennaise. Alors, en toute clandestinité, et en duo avec sa coéquipière Lola Rivière, elle va se lancer sur les traces d’une femme qu’elle ne connaît pas, mais dont elle a toutes les raisons de penser qu’elle vit encore.

Entre Paris, la Belgique et les Ardennes, mettant en péril leurs carrières et bien plus encore, les deux jeunes femmes vont se heurter aux secrets qui contraignent au silence, écorchent, et finissent par tuer ceux qui les portent.

Note sur l’auteur

Hervé Jourdain est un écrivain français, auteur de roman policier.

Il réussit le concours de gardien de la Paix et s’installe à 20 ans dans le sud de la région parisienne. Parallèlement à son activité professionnelle, il s’inscrit à l’université Paris-I et obtient une licence d’Histoire. Il intègre alors un service de renseignement en 1998 avant de devenir, deux plus tard, officier de police.

Lieutenant à la brigade des mineurs de Paris puis capitaine au sein de la brigade criminelle installée au mythique 36, quai des Orfèvres, il décide par défi de se lancer dans l’écriture de romans policiers.

Il est alors capitaine de police lorsqu’il publie « Sang d’encre au 36 » (2009), un premier roman qui lui vaut le prix des lecteurs du grand prix VSD du polar.

Il remporte en 2014 le prix du Quai des Orfèvres avec son roman « Le Sang de la trahison ».

Il a par ailleurs collaboré à l’écriture d’un long métrage, fait office de conseiller sur le tournage d’un téléfilm policier, effectué une brève apparition dans le film « Contre-enquête » (2007) aux côtés de Jean Dujardin. 

En 2017, il reçoit le prix Sang d’encre décerné par le festival de Vienne pour son roman, « Femme sur écoute », paru chez Fleuve Éditions en 2017.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s