Patrick Bauwen- La nuit de l’ogre

Mon avis

▪️Patrick Bauwen nous gâte à nouveau avec sa trilogie, dont le tome trois sort demain 26 août en librairie.
Le jour du chien le numéro un est donc à lire avant La nuit de l’ogre bien entendu ..

Très peu de déception avec cet auteur et c’est à nouveau sur des chapeaux de roue que démarre une intrigue bien ficelée et addictive.
On retrouve Chris Kovac un médecin urgentiste à nouveau embrigadé dans une enquête bien tordue..
Un zeste d’humour appréciable et certes une touche de rocambolesque, mais qui n’enlève rien au plaisir lecture.
Une plongée dans une intrigue qui se vit à deux cents à l’heure et se lit tout aussi vite!

Petit plus, Patrick Bauwen lui-même médecin urgentiste et responsable d’un service d’urgences, nous fait bénéficier de son expérience du milieu hospitalier et des confréries estudiantines.
Ses histoires sont donc excessivement bien documentées et il ne manque pas de faire quelques clins d’œil sympathiques au monde des étudiants.

Même si dès ses premiers romans l’auteur avait déjà montré un sens aigu du suspense et une maîtrise du rythme il faut l’avouer, de roman en roman, il se bonifie.
Les personnages s’étoffent, et l’écriture fluide et maîtrisée rendent la lecture très agréable.
On remarquera que pour accentuer la projection du lecteur dans le roman, l’utilisation de la première personne du singulier est toujours employé lorsqu’il s’agit de Chris Kovac.

À découvrir si vous ne connaissez pas encore.
Lire Bauwen c’est lire du polar distrayant, addictif qui ne vous casse pas la tête, avec une touche de fraîcheur côté plume.
J’aime beaucoup.
Je le suis depuis ses débuts et c’est toujours un plaisir de le retrouver.
Rendez-vous donc fin dès demain pour savoir enfin qui est « le Chien ».. 😊▪️

Quatrième de couverture

Chris Kovak, médecin urgentiste aussi sombre que séduisant, prend en stop une jeune femme blessée qui fuit au premier feu en abandonnant son sac.
Celui-ci contient du sang et une tête humaine dans un bocal. Dans le même temps, son ancienne compagne le lieutenant Audrey Valenti enquête sur une agression atroce. Ils font tout pour s’éviter mais leurs chemins vont se croiser.

Note sur l’auteur

Patrick Bauwen, nom de plume de Patrick Bousquet, est un romancier français spécialisé dans le roman policier.

Médecin urgentiste, il est responsable d’un service d’urgences dans une clinique à L’Isle-Adam, en région parisienne et vit une partie du temps aux États-Unis. 

Il s’est lancé dans l’écriture en rédigeant des scénarios de jeux de rôle pour Casus Belli dans les années 1990, et des novellisations (Lanfeust de Troy notamment) au début des années 2000 avec Christophe Debien.  

Son premier roman « L’Œil de Caine » (2006), salué unanimement et traduit dans cinq langues, reçoit le Prix Carrefour du premier roman et le Prix Polar des lecteurs du Livre de Poche. 

« Monster », a obtenu le Prix Maison de la Presse en 2009.

« Seul à savoir », prix Littré 2011, traite du danger des réseaux sociaux, de la recherche médicale, de l’argent sale et des nouvelles technologies.

En 2017, il reçoit le Grand Prix des lecteurs Le Grand Livre du Mois et le Prix du Polar Babelio.com-Albin Michel, pour « Le Jour du chien ».

En 2018, Chris Kovak, déjà présent dans « Le jour du chien », reprend du service dans « La nuit de l’ogre ».  

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s