Helen FitzGerald- The Cry

Avis lecture

Un avis lecture que j’ai envie de vous donner à chaud ..
Les dernières pages ont été tournées frénétiquement aujourd’hui et j’ai été bouleversée..

Thriller certes diabolique mais bien plus !
Helen Fitzgerald sous fond d’un drame social terrible va vous décortiquer la psychologie d’un couple, la psychologie d’un homme qui se révèle très vite manipulateur, et surtout celle de deux femmes sous son emprise ..
Quand il faut faire des choix et en supporter toutes les conséquences ..
Quand les mensonges vous obsèdent et vous tuent à petit feu ..
Quand la haine mais aussi la culpabilité vous rongent ..
Quand la rédemption n’est plus possible ..
Quand la folie vous guette .. et que vous l’accueillez à bras ouverts dans le seul espoir d’oublier !..
Une intrigue qui s’apparente à une descente aux enfers dans les abîmes noirs de l’âme humaine; perversion narcissique, manipulation, mensonges, jeux de pouvoir et j’en passe ..

Un livre puissant qui ne peut laisser indifférent.
Un livre que se dévore tant l’auteur vous embarque dans une aventure glaçante qui vous prend aux tripes.
Un livre qui angoisse tant la portée psychologique des choix pousse les personnages vers une folie indéniable …
Un livre qui ne s’encombre pas de superflus .. c’est direct, incisif et poignant!

Une histoire qui a inspiré une série sur la BBC qui peut laisser croire à de la légèreté et bien détrompez-vous ..
J’ai adoré, j’ai été ébranlée et je ne peux que le recommander aux amateurs du genre.

Editions Equinox Les Arènes 389 pages

Quatrième de couverture

Joanna et Allister, couple sans histoires, s’envolent pour l’Australie avec leur bébé de neuf semaines. Entre larmes et crises de l’enfant, le voyage est éprouvant.
Peu après leur arrivée, ils découvrent que leur enfant a perdu la vie. Accès de panique ou froid calcul ? Les deux parents prennent une décision folle.

Avec une virtuosité machiavélique, Helen FitzGerald nous attire dans un enchaînement diabolique : mensonges, manipulations et jeux de dupes. The Cry place le lecteur sous tension permanente, jusqu’au dénouement époustouflant.

Note sur l’auteur

Née en 1966 à Melbourne, Helen FitzGerald est actrice et scénariste.

Elle a travaillé dix ans comme assistante sociale pour la justice pénale puis auprès de délinquants sexuels en prison.

Elle vit aujourd’hui à Glasgow avec son mari et ses deux enfants.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s