Bernard Minier- La vallée

Mon avis

Voilà un rendez-vous annuel que je ne manque sous aucun prétexte.. et encore moins avec Servaz!
Comme à l’accoutumée Bernard Minier a magné sa plume avec brio pour nous offrir la sixième enquête de Martin ..

En amoureux des Pyrénées Bernard Minier n’a pas hésité à faire exploser sa belle montagne pour nous offrir un huis clos riche en actions mais aussi en émotions !
Une histoire qui prend sa source dans les intrigues précédentes.
Pour les fans c’est du pain béni.
Et comme à son habitude Bernard Minier sait créer une ambiance où la beauté du paysage montagneux côtoie étroitement tout le danger qui peut lui être associée..

Le rythme de l’intrigue est dans son ensemble assez entraînant; rebondissements, fausses pistes et comme toile de fond notre société actuelle, ses défaillances et sa colère sourde ..

Un Servaz plus que jamais torturé, en lutte contre ses démons même si une certaine stabilité s’installe. Un Servaz en lutte contre le mal dans cette vallée froide et cloisonnée.
La tension extrême est palpable et l’auteur en joue pour notre plus grand plaisir ..

Lire Bernard Minier c’est vivre la montagne, envahissante et menaçante comme un personnage à part entière.⠀
Lire Bernard Minier c’est la garantie d’une excellente fiction qui rejoint la réalité et un attachement certain à ses personnages.

La Vallée ne déroge pas à la règle, du grand Minier comme on les aime !

Quatrième de couverture

 » Je crois que quelqu’un est en train d’agir comme s’il se prenait pour Dieu… « 
Un appel au secours au milieu de la nuit.
Une vallée coupée du monde.
Une abbaye pleine de secrets.
Une forêt mystérieuse.
Une série de meurtres épouvantables.
Une population terrifiée qui veut se faire justice.
Un corbeau qui accuse.
Une communauté au bord du chaos.
Une nouvelle enquête de Martin Servaz
Le nouveau thriller de Bernard Minier

Note sur l’auteur

Bernard Minier est un auteur français de romans policiers.

Il grandit à Montréjeau au pied des Pyrénées, puis fait des études à Tarbes et à Toulouse avant de séjourner un an en Espagne. Il vit aujourd’hui dans l’Essonne en Île-de-France

Il fait d’abord carrière dans l’administration des douanes, comme contrôleur principal, tout en participant à des concours de nouvelles avant de franchir le pas et d’envoyer un manuscrit de roman à des éditeurs.

Il publie son premier roman, « Glacé », en 2011. Il met en scène le commandant Martin Servaz, un policier de Toulouse profondément humain et lettré, confronté à une série de crimes aussi épouvantables qu’incompréhensibles dans les Pyrénées au cœur de l’hiver. 

Salué par la presse « Glacé » a très vite connu un large succès public et a été traduit ou est en cours de traduction dans une dizaine de langues, dont l’anglais. Il rencontre le même succès dans plusieurs pays européens.

Il est lauréat du Prix du meilleur roman francophone au Festival Polar de Cognac 2011 et du Prix de l’Embouchure 2012. Son adaptation en série télévisée par Gaumont Télévision a été diffusée en France en 2017 sur M6, et est à présent disponible dans le monde entier sur la plateforme Netflix.

Le succès de ses romans suivants, « Le Cercle » (2012) et « N’éteins pas la lumière » (2014), qui mettent à nouveau en scène Martin Servaz, fait de lui un auteur incontournable du polar français. 

En 2015, il accorde un peu de répit à son héros et publie un thriller indépendant, « Une putain d’histoire », qui reçoit le Prix du meilleur roman francophone du Festival Polar de Cognac 2015. 

En 2017, Martin Servaz reprend du service avec l’angoissant « Nuit », suivi en 2018 par « Sœurs », « un cauchemar écrit à l’encre noire ».

Il fait aussi partie de la Ligue de l’Imaginaire, un collectif d’artistes qui accordent beaucoup de place à l’imaginaire dans leurs œuvres respectives. 

Aujourd’hui, les livres de Bernard Minier ont été vendus à près de 2,5 millions d’exemplaires en France et sont traduits dans vingt langues.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s