Mo Malø- Nuuk

Mon avis

▪️Lire Mo Malø c’est comme un rendez-vous que je ne veux pas manquer..
Dans vos librairies depuis jeudi !

Direction Nuuk au Groenland pour y retrouver Qaanaaq notre commandant de police pour une affaire difficile.
Dans les villages du Groenland, une étrange épidémie de suicides touche les jeunes gens.
Après un long passage à vide, la hiérarchie de Qaanaaq Adriensen l’a autorisé à reprendre son poste de chef de la police, mais sous deux conditions: être suivi par une thérapeute et renoncer aux expéditions sanglantes qui ont fait sa réputation.
Hélas, ses démons le reprennent vite, au grand dam de son adjoint inuit, Apputiku Kalakek.

Moins dynamique que le numéro deux Diskø, j’ai tout de même eu le grand plaisir d’à nouveau plonger dans cette ambiance bien particulière que nous offre l’auteur à chaque épisode..
Une incursion dans la culture et les traditions inuites, une toile de fond aux paysages majestueux avec l’immensité et cette beauté sauvage, un climat tellement rude où la nuit par moment ne finit jamais et surtout des personnages sympathiques, tourmentés et profondément humains qu’on apprend à chaque lecture à mieux connaître..

Le rythme nordique toujours bien présent. Nuuk, comme Qaanaaq et Diskø se lisent pour l’intrigue mais surtout pour l’amour des grands espaces.
L’accent de ce dernier opus est tourné vers la grosse problématique de la misère sociale et du taux de suicide important au Groenland.
Le mal être d’une jeunesse qui se sent emprisonnée dans une culture tellement différente..
A chaque tome Mo Malø met en exergue un pan de l’histoire d’un pays sous la tutelle danoise. C’est un vrai plaisir pour qui aime voyager.
Le vocabulaire pas toujours facile traduit toute la connaissance que l’auteur a acquise sur le pays et ses traditions. Un dépaysement assuré.
Côté amitié entre les protagonistes elle est à son point culminant ! Ils sont plus que jamais attachants.
Je vous conseille d’ailleurs vivement de lire les différents opus dans l’ordre de parution..le plaisir en sera que meilleur.

Pour qui aime les polars du Nord voilà une série à découvrir 😊 si ce n’est déjà fait.▪️

Quatrième de couverture

Dans les villages du Groenland, une étrange épidémie de suicides touche les jeunes gens. La misère sociale et la rudesse climatique n’expliquent pas tout. 
Après un long passage à vide, la hiérarchie de Qaanaaq Adriensen l’a autorisé à reprendre son poste de chef de la police de Nuuk, la capitale du pays. Mais sous deux conditions : être suivi par une thérapeute et renoncer aux expéditions sanglantes qui ont fait sa réputation. Hélas, ses démons le reprennent vite, au grand dam de son adjoint inuit, Apputiku Kalakek. Qaanaaq découvre que les différentes morts sont liées par les traces du passage d’un mystérieux chamane chez plusieurs victimes. Et partout où se rend le policier, lui sont livrées, colis après colis, les pièces d’un puzzle macabre. 
Paranoïaque, disent-ils ? Qaanaaq veut prouver à tous que ses failles n’ont pas atteint ce qu’il a de meilleur en lui : son instinct de chasseur.

Note sur l’auteur

Mo Malø est l’auteur de nombreux ouvrages, sous d’autres identités. 

C’est l’un des pseudonymes de Frédéric Mars. Il a déjà publié des thrillers, mais jamais de polar de forme et de structure classique. 

« Qaanaaq » (2018) est son premier roman policier.

Il a publié « Qaanaaq » sous le pseudonyme par la nécessité, car il a déjà publié beaucoup de choses très éloignées de cet univers sous d’autres noms. Et par envie, car il avait le désir de s’immerger dans ce grand bain du polar nordique. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s