Morgan Audic- Trop de morts aux pays des merveilles

Mon avis

▪️Voici le premier roman de Morgan Audic.
Petit retour en arrière, l’auteur s’est fait remarqué l’année passée avec De bonnes raisons de mourir son deuxième opus. Le lectorat lui avait fait bon accueil et peu d’entre nous n’avait pas apprécié son intrigue en Ukraine plus précisément à Tchernobyl..
Bien que ici ce tome soit moins addictif car moins ancré dans une réalité actuelle, il m’a tout aussi bien plu.▪️

▪️ Depuis trois ans Alice, la femme de Christian Andersen, avocat au barreau de Paris, a disparu. Et depuis trois ans, les gens qui l’entourent se posent la même question : Andersen a-t-il tué sa femme?▪️

▪️L’auteur nous livre une première intrigue noire et faite de faux semblants, de vérités oubliées et de secrets enfouis, prêts à être révélés…
Non sans rappeler au début le livre d’Harlen Coben « Ne le dis à personne » très vite les tenants et aboutissants seront bien différents.

La maîtrise de Morgan Audic pour ce premier opus est bluffante, que ce soit au niveau de l’intrigue, des descriptions ou des personnages.
Une histoire bien alambiquée dont tous les ingrédients sont là pour faire un thriller qui tient en haleine et qu’on n’a pas envie de lâcher.

La plume est fluide. La narration ne souffre d’aucune longueur.  Complexe avec une intrigue à tiroirs l’auteur maîtrise l’art du suspens.
Ainsi avec des personnages crédibles, un souci du détail et un dénouement comme on les aime Morgan Audic signe ici son premier roman en offrant en plus un très bel hommage au célèbre roman de Lewis Caroll et au monde des contes en général !

Ce qui avait terriblement plu au lectorat du deuxième tome, à savoir cette incursion dans des faits d’actualité, comme toute la problématique des retombées de la catastrophe nucléaire, est certes moins présente.
Ici ça reste un polar très classique mais palpitant et bien construit.
Voilà donc un auteur Rennais à surveiller de près …
Avec ses deux premiers livres il a pour ma part déjà tout d’un grand !
Chapeau … Je ne peux que vous le conseiller.▪️

Quatrième de couverture

Depuis trois ans Alice, la femme de Christian Andersen, avocat au barreau de Paris, a disparu. Et depuis trois ans, les gens qui l’entourent se posent la même question : Andersen a-t-il tué sa femme ? Dans un premier roman hommage au chef-d’œuvre de Lewis Carroll où les indices prennent la forme de charades, Morgan Audic tisse un jeu de faux-semblants, de trompe-l’œil et de chausse-trappes aussi fascinant qu’un conte pour enfants diaboliques.

Note sur l’auteur

Morgan Audic est un auteur français. 

Né à Saint-Malo, il grandit à Cancale. Il vit depuis plus de dix ans à Rennes, où il enseigne l’histoire et la géographie en lycée. 

Il est l’auteur de « Trop de morts au pays des merveilles », un thriller publié en 2016, puis de « De bonnes raisons de mourir » en 2019. 

Une réflexion sur “Morgan Audic- Trop de morts aux pays des merveilles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s