Clarence Pitz- Ineffaçables

Mon avis

▪️Quand Bruxelles ma belle,  prend vie sous la plume de @clarencepitz ça vous donne un polar excellent avec une saveur particulière..
.
▪️Bruxelles 2016.
Des fresques pornographiques apparaissent sur des façades des quartiers populaires de la capitale.. S’ensuit directement une série de crimes sexuels. Un trio d’enquêteurs assez atypiques sont saisis de l’affaire..
.
▪️Première particularité; avec ce fil rouge que sont les fresques, Clarence vous invite à travers une intrigue bien construite et rythmée pour une balade dans la capitale belge hors des sentiers battus.. Bruxelles authentique gagne toute son importance et la ville comme un personnage à part entière donne ainsi une tout autre dimension au récit..
.
Autre particularité qui pimente le roman; ces mêmes fresques tout à fait clandestines relatent un fait divers avéré à Bruxelles .. Aujourd’hui en partie « effacées », le Smartphone en main m’a permis tout le long de ma lecture, via Google, de visualiser toute la partie Street art très bien décrite par l’auteure..
De plus Clarence est actuellement professeur d’Anthropologie et d’Histoire de l’Art, son savoir est fort subtilement mis à profit sans non plus nous assommer.
.
▪️L’auteure avec Ineffaçables vous offre un polar très original à l’intrigue addictive qui en plus allie toute l’horreur et la noirceur des faits à une plume croustillante (oui j’ai souvent ri), incluant du bon belgicisme.
Une plume qui décrit joliment une ville, ses quartiers, ses coins chauds sans oublier son folklore estudiantin parfait reflet de la réalité !
Ses personnages ne sont pas en reste; hauts en couleur ils sont tout aussi drôles que pathétiques. Ils sont savoureux tant leurs dialogues sont parsemés d’expressions locales. Je les ai tous adorés!
Un roman qui mélange habilement noirceur à travers des actes d’une extrême violence, humour à la belge et visite guidée..et c’est réussi!
.
▪️Amateur de polar et pourquoi pas de polar belge n’hésitez pas à découvrir la plume de Clarence, une jeune femme dynamique, très sympathique qui combine habillement sa vie de maman, de prof, de marathonienne et d’auteure!
Bravo à toi chère Clarence. Me reste à découvrir ton premier opus.

Quatrième de couverture

Bruxelles 2016. Au lendemain d’une vague d’attentats, des fresques pornographiques apparaissent sur les façades des quartiers populaires de la capitale et secouent l’opinion publique. Épaulé par Fred Boland, jeune recrue immature, l’inspecteur Karel Jacobs est confronté à une série de crimes sexuels d’une perversité sans nom. Les sévices s’enchaînent mais les victimes ne se ressemblent pas. Et le duo est rapidement dépassé par une enquête pavée de violence qui l’emmène dans les recoins sensibles de la ville. Samira, jeune mineure émancipée est retrouvée violée en plein cœur de Molenbeek. Sa route croise le chemin de Virgile Plisson, flic infirme relégué à la paperasserie et ancien membre de la cellule tag, prêt à tout pour reprendre du service. Du folklore estudiantin aux codes du street art, Clarence Pitz nous emmène dans les profondeurs de Bruxelles à travers un thriller rythmé et immersif basé sur un fait divers attesté, celui des fresques clandestines de Bruxelles.

Note sur l’auteur

Après avoir dirigé le casier judiciaire de Bruxelles pendant 7 ans, Clarence Pitz change radicalement de carrière pour devenir professeur d’Anthropologie et d’Histoire de l’Art. 
Mère de quatre enfants et artiste peintre à ses heures perdues, elle est coach de running et organise des visites de Bruxelles en courant.
Dévoreuse insatiable de polars et autres littératures sombres, elle se lance dans l’écriture en 2017 et entame une série de romans qui mêlent culture et suspense. 
Son premier livre, La parole du chacal, a été finaliste du concours VSD du meilleur thriller 2018.
Ineffaçables est son second roman.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s