Morgane Montoriol- Taches rousses

Mon avis

Taches Rousses un titre particulier qui prendra tout son sens ..
đź“š
Un premier roman..
Los Angeles, le Cité des Anges, ville où le superficiel règne en roi..
Un mec voulant rester dans l’anonymat friqué grâce à la vente de ses tableaux, à la dégaine style Christian Grey des Sept Nuances..
Une jeune fille vivant au crochet d’un agent de starlettes qui de casting en casting espère décrocher un premier rôle, elle vit dans l’ombre d’une sœur disparue ..
Deux névrosés ou deux folies amenées à se rencontrer..
Une synopsis qui ne m’emballait pas..
Encore, me suis je dit, un roman mièvre où on combine séducteur et sainte nitouche le tout nageant dans l’argent vite gagné avec à la clef une petite intrigue familiale..
.
!!Et bien c’est sans compter la plume extraordinaire de l’auteure, une intrigue au contraire pas si simple et bien amenée, et des personnages bien moins lisses que prévus!
Une plume qui enlève tout le faste de ces vies dans une ville où brillent paillettes et où l’argent achète tout.
J’ai été complètement bluffée!
đź“š
Rien à dire; la part belle est sans conteste le texte, l’auteure manipule les mots avec brio, certes parfois très crus mais bien amenés et qui enlèvent tout fard, tout superflu au contexte de l’histoire.. Elle apporte de la dimension à l’intrigue qui est glaciale, de la densité à l’atmosphère, qui même sous le soleil californien, est très glauque..
.
Les personnages sont travaillés, fouillés et des allers retours dans le temps distillent progressivement des faits d’une vie de famille qui amènent  le récit à une tension maximale..
.
Un roman psychologique.. Une plume qui donne une épaisseur à une histoire, somme toute assez simple mais qui vibre grâce aux mots.
Et pour ma part un final que je n’ai pas vu venir et qui m’a scotchée..
đź“š
Alors oui un premier roman que j’ai avalé en quelques heures et dont le seul bémol est peut être une perte de vitesse car passé la moitié, l’intérêt perd en intensité dû à quelques longueurs et répétitions..Mais que cela ne tienne, stimulée par le final j’ai terminé totalement conquise.
Une auteure à suivre, une plume qui plait ou pas mais qui vaut la peine d’être découverte..

Quatrième de couverture

Beck Westbrook, une jolie jeune fille de 24 ans au visage couvert de taches de rousseur, vit Ă  Los Angeles. Elle a grandi Ă  Muskogee, un petit bled de l’AmĂ©rique profonde, entre sa sĹ“ur Leah, une mère au bord du gouffre et un père violent… jusqu’à la disparition inexpliquĂ©e de sa sĹ“ur. 

Mais Beck s’en est sortie. Au moins en apparence. Car pour devenir comĂ©dienne, Beck fait semblant de vivre normalement au milieu d’une faune artistique qu’elle exècre, et sur laquelle elle pose un regard d’une luciditĂ© glaciale. Jusqu’à ce que sa vie bascule un soir caniculaire oĂą elle dĂ©couvre le cadavre mutilĂ© d’une jeune femme dans le bac Ă  ordures de son jardin. Sans compter cet homme Ă©trange qu’elle croise un peu trop souvent ces derniers temps… 

Un puissant suspens psychologique porté par une écriture rageuse et maîtrisée. Une intrigue uppercut et machiavélique où l’auteur pose un regard d’une acuité acérée sur la personnalité de ses personnages et de la société qu’ils incarnent.

Note sur l’auteur

Morgane Montoriol est nĂ©e en 1987 Ă  Paris. 
Après avoir vĂ©cu une quinzaine d’annĂ©es aux États-Unis, elle partage aujourd’hui son temps entre Paris et le sud des États-Unis. 

« Taches rousses » est son premier roman aux Ă©ditions Albin Michel.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s