Ivan Zinberg- Matière Noire

Mon avis

Du polar à l’état pur! Pour une addict comme moi c’est le nirvâna..Capitaine de police, Ivan Zinberg nous invite dans ce dernier roman Matière Noire pour une immersion totale chez les flics. Il le fait magnifiquement bien! Il est de la maison et ça se sent!

Juillet 2017, une même région et deux disparitions.Inès Ouari à la sortie de sa soirée en boîte de nuit et Marion Testud joggeuse matinale..Une double intrigue menée conjointement par Karim Bekkouche, chef de la BAC à Saint Étienne et Jacques Canovas, un journaliste, ex flic des mythiques Renseignements Généraux, à la retraite, qui écrit à Paris pour un magazine de faits divers. Deux hommes charismatiques, forces de la nature en quête de vérité..Mais aussi deux hommes fatigués qui traînent leurs propres tourments, leurs propres blessures..Des techniques pas toujours procédurières mais que cela ne tienne ce qui compte c’est le résultat!

A lire sans modération..Ivan nous entraîne non pas dans une enquête rocambolesque mais de celles que les flics de la police judiciaire rencontrent hélas dans leur quotidien; disparitions inquiétantes et crimes odieux. Avec un vocabulaire acéré et pointu, un souci du détail et une bonne intelligence du récit l’auteur a comblé toutes mes attentes du bon polar, et même plus, de l’excellent polar. Bravo Ivan! Voici un récit noir, abouti qui ne souffre d’aucun bémol. Aucune surenchère de violence ou de faits invraisemblables, un récit qui se doit d’être au plus près de la réalité.Et pour le plus grand plaisir deux protagonistes au caractère bien trempé, loin des clichés habituels. Un travail de l’auteur tout aussi soigné.Même si les rebondissements ne s’enchaînent pas de page en page le récit reste addictif de par sa qualité, ce réalisme certain, cette connaissance des procédures et cet attachement inévitable au duo d’enquêteurs peu commun!Ivan Zinberg maitrise son sujet et n’use d’aucune facilité. L’émotion n’est pas en reste et mention spéciale pour l’épilogue.

Auteur qui se bonifie de livre en livre. Déjà remarqué avec ses trois premiers romans (n’ai lu que les deux premiers) je ne peux que vous le recommander.
Amateur du genre , vous serez comblé!

Quatrième de couverture

Un thriller au réalisme captivant : Matière Noire est une bombe qui n’explose qu’à l’intérieur de votre organisme

Juillet 2017.
Une région. Deux disparitions.
Après une nuit en discothèque, la jeune Inès Ouari ne donne plus signe de vie.
Marion Testud, elle, n’est jamais rentrée de son jogging matinal.
Sur leurs traces, deux enquêteurs aux profils atypiques : Karim Bekkouche, chef de la BAC de Saint-Étienne, flirte avec les limites et prend tous les risques pour retrouver Inès. Jacques Canovas, journaliste parisien et ex-flic des Renseignements généraux, couvre la disparition de la joggeuse.
Tous deux ont des raisons personnelles de parvenir à leurs fins.

D’un bout à l’autre du pays, les pistes se croisent tandis que de vieux meurtres énigmatiques refont surface. Deux hommes confrontés, lancés dans une course contre la mort à pleine vitesse dans les abysses de la terreur panique.

Note sur l’auteur

Ivan Zinberg est capitaine de police et romancier. 
Il est l’auteur des thrillers « Jeu d’ombres » (2014), « Étoile Morte » (2015) et « Miroir Obscur » (2017) aux éditions Critic. En 2019, il publie son quatrième roman « Matière noire » chez Cosmopolis.

2 réflexions sur “Ivan Zinberg- Matière Noire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s