Tess Sharpe- Mon territoire

Mon avis

Joli coup de coeur pour ce roman ! Avec comme thème principal, la guerre des clans et avec une héroïne peu commune et attachante, voici un livre qui en plus d’être un hymne aux femmes et à l’amour, dénonce..

North County, Californie du Nord, sur une terre aussi aride que magnifique où la violence et les infractions font loi, deux clans les McKenna et les Springfield.. Harley Jean Mc Kenna n’a que 8 ans quand elle assiste à la mort violente de sa mère. Duke, son père, n’a alors qu’une idée en tête : se venger et avoir la peau du meurtrier, Carl Springfield..Harley sera modelée par ce père car chez les McKenna, la vengeance est chevillée au corps et Harley, en grandissant va s’approprier une manière toute personnelle de ce principe. »Analyse la situation. Protège tes arrières. Ne lâche jamais ton arme. Et sois toujours prête à tuer, mon Harley. »

Ce livre est bien plus que ce simple résumé..
Il dénonce le sexisme, les violences conjugales, cette soi-disant suprématie masculine et les préjugés concernant l’infériorité de la gent féminine! C’est la lutte acharnée d’une poignée de femmes…
En parallèle c’est la force d’une jeune fille conditionnée à tuer, en lutte perpétuelle entre le bien et le mal…
C’est le pouvoir d’un homme sur un territoire, ainsi que la peur et la terreur qu’il fait régner..
Mais c’est aussi l’amour inconditionnel d’un père aussi crapuleux qu’il puisse être pour sa fille..
C’est l’amour d’une jeune fille pour sa contrée…
Et c’est surtout l’amour entre les êtres que parfois tout oppose..

Des personnages terriblement attachants. Des personnages dont le fond malgré cette violence totalement gratuite reste bon!Harley m’a plu mais aussi Mo, Cooper, même Duke, Jeanine, sans oublier oncle Jack et ..Will..Construit en alternance entre le passé et le présent j’ai tout le long été très touchée par l’ensemble des thématiques abordées. Car l’auteur réussit le tour de force à mettre beaucoup d’émotions et de sensibilité alors que chaque page n’est quasi que violence! C’est un coup de coeur de lectrice mais aussi et surtout de femme pour ce roman et bon dieu que j’ai aimé cette Harley Jean!

Waouh bravo!

Quatrième de couverture

À 8 ans, Harley McKenna a assisté à la mort violente de sa mère. Au même âge, elle a vu son père, Duke, tuer un homme. Rien de très étonnant de la part de ce baron de la drogue, connu dans tout le nord de la Californie pour sa brutalité, qui élève sa fille pour qu’elle lui succède. Mais le jour où Harley est en passe de reprendre les rênes de l’empire familial, elle décide de faire les choses à sa manière, même si cela signifie de quitter le chemin tracé par son père.

Depuis ‘Winter’s Bone’, on n’avait pas croisé d’héroïne aussi fascinante, émouvante, inoubliable que Harley McKenna. Ce roman magnifique signe la naissance d’une auteure de grand talent.

Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Héloïse Esquié.

Note sur l’auteur

Tess Sharpe est la fille de deux rockeurs punk. Elle est née dans une cabane au fond des bois et a grandi dans une campagne reculée de Californie. 
Après un stage au Festival Shakespeare de l’Oregon, elle suit des études de théâtre puis se reconvertit en cuisinière professionnelle. Elle se partage aujourd’hui entre écriture et pâtisserie à la frontière de l’Oregon. 

« Far from you », en français « Si loin de toi » est son premier roman. 


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s