Stuart Turton- Les sept morts d’Evelyn Hardcastle

Mon avis

Quel plaisir de plonger dans un roman dont la construction narrative est pour le moins originale!
Vous aimez les huis clos style Agatha Christie avec un zeste d’irrationnel ? Comme un grand jeu Cluedo ? C’est pour vous!
Surprenant dans l’idée mais parfaitement maîtrisé..! Il a fallu tout de même trois ans à l’auteur pour l’écrire et certainement quelques inquiétudes et nuits blanches… mais quel est ce livre?

Un bal masqué dans une luxueuse demeure anglaise au cours duquel à 23h l’hôtesse va être assasinée …
A vous de résoudre l’enquête ! Comment? vous voilà coincé avec Aiden Bishop dans la peau d’un invité et cela sept fois ! car vous avez sept jours … avec sept invités différents , la même journée se répète inlassablement en boucle ! …

Littéralement enfermé dans cette journée sans fin vous attendez fébrilement le dénouement qui nécessite une lecture concentrée … sur 550 pages tout de même! Un labyrinthe pour l’esprit ou un énorme puzzle.. les indices se multiplient, les questionnements se compliquent …un casse-tête ! C’est génial!
Cependant l’auteur m’a perdu sur une centaine de pages … quelques longueurs à mon goût qui ont fragilisé mon attention . S’est installée une certaine lassitude …
Cela n’empêche que j’ai apprécié et j’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre et avec cent pages de moins j’aurais frôlé le coup de coeur.
Je réitère; la qualité de la construction du récit est intelligente, parfaite et diabolique! Chapeau bas au travail fourni …
La vérité nous est delivrée en toute fin de roman et est tout aussi surprenante !
Si vous aimez jouer, vous questionner, supposer, résoudre des énigmes … alors c’est pour vous! mais attention tout indice a son importance pas question de l’oublier .. Armez vous de patience, quelques notes peuvent aider et bonne lecture!

Quatrième de couverture

Mixez Agatha Christie, Downton Abbey et Un jour sans fin… voilà le roman le plus divertissant de l’année.
Lauréat du prestigieux Costa Award, le premier roman de Stuart Turton est à la fois un formidable jeu de l’esprit et un régal de lecture. 
Ce soir à 11 heures, Evelyn Hardcastle va être assassinée. 
Qui, dans cette luxueuse demeure anglaise, a intérêt à la tuer ? 
Aiden Bishop a quelques heures pour trouver l’identité de l’assassin et empêcher le meurtre. 
Tant qu’il n’est pas parvenu à ses fins, il est condamné à revivre sans cesse la même journée. 
Celle de la mort d’Evelyn Hardcastle. 

Note sur l’auteur

Traduit de l’anglais-Stuart Turton est un auteur à succès dans le monde entier. et journaliste anglais. Son premier roman, Les sept morts d’Evelyn Hardcastle, a remporté le prix du premier roman aux Costa Book Awards de 2018 et a été vendu dans 28 langues. Depuis sa publication, il s’est vendu à plus de 200 000 exemplaires au Royaume-Uni.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s