Christophe Royer- Lésions intimes

Mon avis

Une lecture pas désagréable qui répond à tous les critères du bon polar mais qui hélas restera bien trop prévisible avec de grosses ficelles et qui s’apparente beaucoup trop à mon goût à du déjà lu …

Une capitaine sympathique au passé trouble se retrouve au prise avec une affaire difficile au sein de la brigade de répression du proxénétisme. Une des branches de l’organisation « Gorgona », spécialisée dans un certain genre de soirées parisiennes, va l’amener à côtoyer un milieu où règnent la perversion et les pratiques extrêmes.
Dans le même temps, le décès de son frère va l’obliger à renouer avec un passé douloureux …

Des personnages sympathiques et attachants , une intrigue bien ficelée certes, qui en font un bon roman, mais qui personnellement n’a pas su me convaincre.
Dès l’enquête plantée, l’auteur use de facilités et laisse très vite entrevoir les tenants et aboutissants, donc peu de surprise, surtout, pour un lecteur aguerri au polar.
Ai espéré tout le long un rebondissement pour le twist final afin de mettre du piquant à ma lecture … hélas c’est l’ennui qui a pointé son nez et si ma lecture au départ était dynamique j’ai eu du mal à terminer les derniers pages.
Cela ne reste bien sûr que mon humble avis … Aucun jugement de valeur pour ce roman qui a toute sa place mais qui n’a pas su me séduire… Ça arrive … next.

Quatrième de couverture

Nathalie Lesage, capitaine au caractère bien trempé, travaille au sein de la brigade de répression du proxénétisme. Une des branches de l’organisation « Gorgona », spécialisée dans un certain genre de soirées parisiennes, va l’amener à côtoyer un milieu où règnent la perversion et les pratiques extrêmes.
Victime d’un banal accident, son enquête va prendre une tournure inattendue. Dans le même temps, le décès de son frère va l’obliger à renouer avec son passé.
Tout va alors se mélanger et entraîner Nathalie vers l’inimaginable…

Note sur l’auteur

Nationalité : France 
Né(e) à : Le Creusot ,  1971

Après l’obtention de son doctorat en physiologie animale, Christophe Royer change de cap pour préparer un master d’informatique, sa deuxième passion, à l’Insa de Lyon.

Aujourd’hui, chef de projet, il vit à Saint-Vallier avec sa femme et leur fils.

Après la publication de la saga spatiale « Projet Sapience » (2017), il revient sur Terre avec « Lésions Intimes » (2019), un thriller contemporain.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s