Luca Di Fulvio- Le soleil des rebelles

Mon avis

Lire Di Fulvio, c’est s’attacher à des personnages….
Lire Di Fulvio, c’est une parenthèse lecture qui vous emmène dans un roman d’aventures..
Lire Di Fulvio, c’est une lumière dans la noirceur du monde..
Lire Di Fulvio, c’est la quête d’un monde meilleur, d’un monde plus juste…

XVème siècle..
C’est l’histoire de Marcus II de Saxe alias Mikaël qui après le massacre d’une famille aimante a tout perdu .. C’est l’histoire d’un petit garçon de huit ans qui devra devenir un homme accompli et, sans se laisser dévorer par la haine, trouver sa voie, sa vérité et surtout sa liberté..

Autour des personnages bien campés, et certes un peu trop stéréotypés, c’est aussi la vie de serf, la misère, la violence, l’humiliation et l’appartenance au seigneur ! Un seigneur qui méprise, qui use de ses droits, pour qui la vie d’un sujet n’est rien…
Un récit mené tambour battant avec un petit côté fleur bleue …car si oui la vie et la violence de l’époque sont bien rendues par l’auteur, celui-ci en parallèle tire un peu fort sur les cordes du violon… Un seigneur un peu trop méchant et des personnages un peu trop idéalistes!
Ça n’empêche pas Luca Di Fulvio en magnifique narrateur de vous emporter sur 650 pages dans un autre monde, de vous faire vibrer aux cotés de ses héros et de croire en la destinée de ce petit prince… Emotions garanties!


Une fresque très plaisante qui nous fait passer un bon moment lecture.
Ayant lu le superbe Gang des Rêves l’été passé il me restera pour l’été prochain Les enfants de Venise tout aussi fabuleux il semblerait..

Quatrième de couverture

Royaume de Saxe, 1407. Marcus II, prince héritier, grandit choyé dans son château, nourri de tartes aux pommes, vêtu de fourrures épaisses le protégeant du froid. Au début de l’hiver, tandis que l’enfant s’émerveille de la tombée des premières neiges, l’impitoyable Agomar, seigneur du royaume voisin, pénètre avec ses troupes dans l’enceinte fortifiée. Sous les yeux impuissants du jeune Marcus, les membres de sa famille et de la Cour sont massacrés. 
Grâce à la fille d’une domestique il parvient à s’enfuir et trouve refuge chez les serfs. Une nouvelle vie commence pour le prince. Mais l’héritier saura-t-il oublier d’où il vient pour survivre ? 

Note sur l’auteur

Nationalité : Italie 
Né(e) à : Rome , le 13/05/1957
Biographie : 

Luca Di Fulvio est un homme de théâtre et un écrivain italien, auteur de roman policier, de fantastique et de littérature d’enfance et de jeunesse.

Avant de fonder sa propre compagnie de théâtre (Le Moveable Feast), il travaille avec Paola Bourbons, Sergio Graziani, Mario Marans, Andrzej Wajda. Il est également consultant éditorial de plusieurs maisons d’édition.

Publié en 1996, son premier roman, « Zelter », est une histoire de vampire.

Son deuxième roman, « L’empailleur » (L’impagliatore, 2000), est un thriller qui est adapté au cinéma en 2004 par Eros Puglielli sous le titre « Ochi di cristallo ». 
Les droits cinématographiques de son roman « L’échelle de Dionysos » (La scala di Dioniso, 2006), dont il a aussi écrit le scénario, sont vendus avant même la parution du livre en librairie.

Sous le pseudonyme de Duke J. Blanco, il aborde la littérature d’enfance et de jeunesse avec « I misteri dell’Altro Mare » en 2002.

Luca Di Fulvio est devenu l’un des nouveaux phénomènes littéraires à suivre avec la sortie de « Le gang des rêves » (« La gang dei sogni », 2008) publié en France en juin 2016 chez Slatkine & Cie et premier tome d’une forme de trilogie. Plébiscité par les libraires et les lecteurs, le livre, qui raconte le New York des années 20 par les yeux d’un jeune Italien, s’est lentement mais sûrement transformé en best-seller. Suivra, un an plus tard, « Les enfants de Venise » (La ragazza che toccava il cielo, 2013) puis « Le soleil des rebelles » (2018).  


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s