Cyril Carrere- Grand froid

Mon avis

Tous les livres ne peuvent pas plaire à tout le monde… et heureusement ..
Pour le Grand froid de Cyril Carrere, pourtant finaliste au concours thriller VSD- Michel Bussi 2018, c’est un grand bof 🤷‍♀️…

Lucas, médecin urgentiste voit sa vie basculer lorsque sa mère est retrouvée morte, que la police conclut un peu trop vite au suicide et qu’une lettre anonyme confirme ses soupçons ; une vérité importante sur sa vie est cachée … à lui de faire la lumière.

Si les premières pages sont prometteuses hélas très vite je me suis ennuyée..
Comme un avion au décollage qui prend de la vitesse mais qui ne rompt jamais la gravité pour s’élever …
Ou comme un soufflé qui retombe …
Trop de répétitions, de redondance, trop de longueurs et un manque crucial de rythme à mon goût…
Sur les trois-cent-soixante pages seules les soixante dernières m’ont vaguement intéressée.. vaguement, car si la chute est pas mal je l’ai trop attendue pour l’apprécier!
Je ne suis donc jamais rentrée dans l’histoire, je n’ai rien éprouvé pour les protagonistes assez stéréotypés et malgré l’envie d’abandonner, je me suis accrochée à ces lignes toujours avec l’espoir d’un sursaut tout en comptant les pages encore à lire ….
Côté plume pas trop convaincue non plus, de longues phrases de descriptions sans valeur ajoutée ….
Je ne vais pas insister plus longuement, vous l’avez compris, pour ma part, ce ne fut pas une lecture concluante !


Je ne ferme pas la porte à l’auteur car son arrivée chez Métropolis, un label que j’affectionne tout particulièrement, me permettra de me faire un deuxième avis .. que j’espère plus positif.

Editions Nouvelle bibliothèque 363 pages

Quatrième de couverture

Le jour où sa mère est retrouvée morte, la vie de Lucas bascule. 
Délaissé par la police qui conclut à un suicide, ses doutes l’incitent à surmonter sa douleur pour mener sa propre enquête. La lettre anonyme qu’il reçoit confirme ses soupçons : quelque chose ne tourne pas rond. Et lorsqu’un mystérieux individu s’attaque à ses proches, il n’a plus qu’une solution : lui échapper et tout faire pour établir la vérité…

Note sur l’auteur


Né le 01/07/1983
Originaire de Nîmes et vivant aujourd’hui à Tokyo, Cyril Carrere nous livre avec « Le glas de l’innocence » son premier thriller. 
Féru de culture, d’innovation et de sport, l’écriture le passionne depuis son plus jeune âge. 
Le Glas de l’innocence a été finaliste du concours 
« Derrière les portes » sur la plateforme Fyctia, présidé par B.A Paris. 
Son deuxième roman « Grand Froid » a été finaliste du concours thriller VSD-RTL 2018 présidé par Michel Bussi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s