Sandrine Destombes- Le prieuré de Crest

Mon avis

Pas de coup de coeur
Pas de déception non plus.
D’humeur égale tout le long de ma lecture!
Alors que vous dire ? Un livre qui se lit facilement voire distraitement par moment comme on regarde un bon film mais qu’on oublie un peu trop vite peut-être…

Crest, une petite commune dans le département de la Drôme en Auvergne Rhône-Alpes avec sa jolie tour. Le calme semble perturbé lorsque suite à un simple contrôle routier s’ensuit un accident, la disparition d’une petite fille de huit ans, la découverte d’un corps énucléé..

Rien à redire je pense que Sandrine Destombes est une très bonne conteuse.
Ses intrigues dans le monde du fait divers sont certainement parmi les meilleures. Elle connaît le job et le fait bien. 
Cependant ce qui m’a dérangé c’est le manque de dynamisme ou de pep dans son récit … Si son intrigue est bien amenée très vite tout reste assez constant .. Peu de variation dans le rythme et une narration un peu lourde qui souffre légèrement de redondance. Attention ça reste dans son ensemble un bon bouquin qui divertit et touche à une thématique intéressante, la sororité des femmes. Les arguments n’ont pas toujours fait mouche pour ma part mais le sujet m’a évidemment touchée. Du côté des protagonistes ils sont sympas mais sans plus.

Je pense que pour avoir un avis plus objectif sur l’auteure il serait indispensable que je lise un second tome mais comme je l’ai précisé je suis restée assez détachée et d’humeur assez égale tout le long de ma lecture … un manque de tonicité et je cherche encore l’effet surprise tant attendu au cours de ce genre de lecture. Alors l’envie de lire un deuxième opus ? Oui très certainement mais elle ne me titille pas pour l’instant .. Cependant je reconnais le travail et la qualité de celui-ci.. je ne laisserai pas tomber l’affaire aussi vite . 
Vous qui connaissez peut-être bien mieux l’auteure lequel me conseilleriez vous?


Je remarque que à lire des thrillers nerveux, que je ne citerais pas, et qui sortent des sentiers battus on devient exigeant .. ou alors une lassitude du polar plus traditionnnel s’installerait- elle?
Addiction polar j’ai dit ?? euh LOL

Quatrième de couverture

Sandrine Destombes continue d’explorer le territoire du fait divers avec Le prieuré de Crest, une enquête où les femmes sont coeur de l’intrigue.
 » Madame, je vais vous demander de sortir du véhicule, s’il vous plaît « . Le sous-lieutenant Benoit se remémorera longtemps cette scène avec une seule question en tête : aurait-il agi différemment s’il avait su ce que déclencherait ce simple contrôle routier ? Une enfant de huit ans tourmentée. Une mère disparue à cause du 6-6-B. Une conductrice qui finit sa course dans le fossé. Un cadavre aux yeux énuclés. Telle une comptine macabre, voilà les quelques mots qui se trouveraient dans le rapport du gendarme avant que les Experts du Pôle judiciaire de la Gendarmerie nationale ne débarquent à Crest. Toute cette agitation vient troubler cette commune tranquille de la Drôme. La tranquilité, c’est aussi ce que sont venues chercher la hiératique Joséphine et ses protégées ; ces femmes du prieuré, sorte de gynécée où les hommes n’ont pas droit de cité.

Note sur l’auteur

Née en 1971 , Sandrine Destombes a toujours vécu à Paris. 
Après avoir suivi des études à l’Ecole pour les Métiers du Cinéma et de la Télévision de Paris, elle travaille dans la production d’événements et profite de son temps libre pour écrire des polars, son domaine de prédilection. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s