Hannelore Cayre- La daronne

Mon avis

Roman assez court (160 pages) et somme toute très sympathique.
Même si les quarante premières pages m’ont profondément ennuyée par la mise en place des protagonistes assez lourde, j’ai dévoré le reste en deux heures…

A 53 ans Patience Portefeux, une veuve mère de deux enfants et fille d’une grabataire placée dans un EPHAD, est traductrice de l’arabe pour le ministère de la Justice et retranscrit des milliers d’heures d’écoutes et plus précisément des écoutes liées au trafic des stupéfiants…. Mal rémunérée, une vie ennuyeuse qui se répète inlassablement … et une frontière trop mince avec l’appât du gain … fille d’un pied-noir PDG véreux elle sait y faire et un jour pourquoi pas détourner un stock de cannabis et devenir « La daronne », la reine du shit..

Joli portrait de femme et pas n’importe quelle femme! Une quinquagénaire ménopausée au corps qui se déglingue et donc en voie de déclassement. Une femme qui se débat avec une vie misérable, insipide et qui lutte quotidiennement pour offrir le meilleur à ses filles et permettre à sa mère d’avoir encore un peu de dignité … et c’est loin d’être une sinécure!
Me suis réellement prise de sympathie pour cette femme d’un abord banal voire insignifiant mais qui va révéler au contraire un caractère audacieux et peu timoré! Quel tempérament! je l’ai adorée! Une daronne qui dépote grave !
Derrière une intrigue un peu fantaisiste un vocabulaire aux dialogues grinçants et truculents, des descriptions savoureuses, cyniques mais tellement vraies!
Humour noir, verve caustique …une tranche de vie ou une vie de femme et, derrière la plume, une auteure qui maîtrise le tout avec brio!

A découvrir…..

Editions Points Policier 192 pages

Quatrième de couverture

Patience Portefeux, 53 ans, deux filles, un chien, un fiancé flic et une vieille mère en EHPAD. Patience trime, Patience est traductrice de l’arabe pour le ministère de la Justice. Des milliers d’heures à transcrire des écoutes entre petits dealers et grands bandits. Puis Patience franchit la ligne jaune : elle détourne une montagne de cannabis issue d’un Go Fast. Sans culpabilité ni effroi. Simplement une petite entorse morale. Et encore.

Et Patience devient la Daronne.

Note sur l’auteur

Hannelore Cayre est une romancière, scénariste et réalisatrice française, née le 24 février 1963 à Neuilly-sur-Seine. Elle est également avocate à la cour d’appel de Paris en tant que pénaliste et collabore à la Revue XXI. Tous ses romans sont publiés aux éditions Métailié. 


Une réflexion sur “Hannelore Cayre- La daronne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s