Sophie Loubière- Black coffee

Très très belle découverte pour moi que ce Black Coffee de Sophie Loubière , un roman au début un peu casse tête, j’avais du mal à situer la chronologie des faits, mais qui par la suite devient limpide et très addictif… pour faire court ; la poursuite le long de la fameuse route 66 de Chicago à Santa Monica d’un serial killer par une famille dont le père a mystérieusement disparu.. mais le roman est bien plus qu’une énumération de faits c’est surtout une ambiance. On plonge à plus de 40 degrés dans les villes fantômes de l’Amérique profonde. Sous la chaleur torride on a froid dans le dos tellement le huit clos est étouffant mais également terrifiant. Imaginez vous par pas moins de 35 degrés sur des kilomètres de portions de route sans âme qui vive mais dans les pas d’un tueur en série de pas moins de quarante victimes … Les protagonistes m’ont tout de suite plu et la plume de Sophie est bien plantée aussi. Pas de répétitions, une connaissance parfaite des lieux. Moi qui ai passé un mois dans l’ouest Américain j’ai adoré. Peut être un peu de longueurs par moment mais qui n’affectent pas pour moi la qualité du roman et de l’intrigue. Conseil lecture malgré tout, à lire d’une traite au risque d’y perdre son latin 😉. Au plaisir de lire la suite White Coffee.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s