Bernard Minier- Une putain d’histoire

Et bien j’ai passé un excellent moment avec cette Putain d’histoire et c’est pour moi le meilleur Minier lu jusqu’à présent . 
Un one shot sans l’éternel commandant Servaz .. Vous embarquez ici sur une île proche de la frontière canadienne, assez sauvage, qui est sous la brume 300 jours par an (imaginez déjà l’ambiance), vous rencontrez un groupe de jeunes ados soudés depuis l’enfance (qui nous rappelle l’excellent livre Stand by me), s’en suit une disparition, un cadavre et toute cette putain d’histoire racontée par l’un d’entre-eux. 
Une chute sur les cents dernières pages totalement inattendue, certes un peu trop extravagante peut être .. mais pour ma part j’ai adoré ! 
Quelques longueurs … mais pas pour moi ; l’ambiance de suspicion se distille progressivement et j’ai savouré cette attente … nous sommes donc loin des actions qui tiennent en haleine de page en page parfois trop rocambolesques à mon goût. 
On adhère au style ou pas .. Bonne lecture pour ceux qui prendront le ferry pour Glass Island 😉💋

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s