Barbara Abel- L’innocence des bourreaux

Lecture que je qualifierais d’agréable . Un braquage, une prise d’otages, un renversement de situation. Barbara nous emmène dans un roman assez court et qui se lit d’une traite. Il me permet de réitérer mon point de vue sur l’auteure; sa force ne réside pas dans ses intrigues mais dans la très bonne analyse de ses personnages. C’est eux qui font l’histoire! Les méandres de l’esprit humain font la part belle du roman. 
S’ajoute pour le plaisir, une plume très plaisante, très riche, très fluide. Un roman concis et court de 300 pages qui ne nécessite pas plus au risque de se perdre dans des répétitions ou des jugements de valeur … Ne me suis à aucun moment ennuyée et j’ai apprécié cette fin bien réaliste, qui pourrait nécessiter un épilogue peut-être plus consistant, mais non, tout était dit, les dès étaient lancés et non truqués.💋

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s