Barbara Abel- Je ne sais pas

Terminé hier et je vous livre mon ressenti à chaud ; …whaou ! Un livre qui se lit d’une traite ; un infernal huit clos de trois jours avec des protagonistes dont aucun, au cours de votre lecture, ne suscitera, ou très difficilement, votre empathie. 
Pour résumer l’intrigue, la disparition d’une petite fille de 5 ans suivie de celle de son institutrice durant une sortie scolaire … Parallèlement se greffe une histoire d’adultère. Trois jours d’enfer durant lesquels vous entrez dans la tête de chacun des personnages; les émotions décrites sont très justes et très fortes . Toute la force du roman réside dans cette description de la psychologie de chaque acteur et l’évolution de celle-ci face à des faits implacables. Vous vivez successivement leurs colères , leurs angoisses, leurs craintes, leurs remords dont chacun est en proie, ainsi que leurs incertitudes ou leur calvaire et cela jusqu’au dénouement, que certes je présageais, mais suivi d’un épilogue court et explosif. J’ai adoré ce final. Il propulse pour moi cette lecture en thriller psychologique de haut vol. 
J’ai ainsi découvert le style Barbara Abel, compatriote 😉, avec une écriture très fluide, très aboutie ,très prenante. Bravo.
Au plaisir de lire d’autres opus.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s