Nicolas Beuglet- Le cri

En trois mots; lu, déçue, vite oublié !! 😕Suite aux avis et attirée par la belle couverture du livre, un majestueux bâtiment dans une ambiance ouatée par la neige précédé de quelques traces de pas intrigantes, une quatrième de couverture bien alléchante, me suis lancée dans Le Cri de Nicolas Beuglet … Ce sera donc incontestablement hôpital psychiatrique, thriller psychologique , le tout dans un froid polaire…bref une ambiance nordique … ( genre Glacé de Minier avec une touche de Grangé ) 
Hélas en l’espace d’un peu plus de cent pages , l’hôpital a explosé et nous quittons cette ambiance nordique, direction Paris … alléchante couverture c’est terminé! j’ai, en plus, le sentiment, à ce stade du roman, d’un changement de style ; on quitte un futur bon polar pour un film d’action américain allant de rebondissements en rebondissements, de situations en situations de plus en plus rocambolesques, une course poursuite contre la montre, des intervenants type super héros avec comme image de fond l’agence CIA. Assez déçue je poursuis .. plus par curiosité … et, à part avoir gagné en empathie pour la belle Sarah, je n’ai pas pu adhérer aux explications scientifiques et surtout à la « super » machine au fonctionnement totalement inconnu et inexpliqué qui vont donner sur les deux cents dernières pages une touche de science-fiction à mon film d’action ..

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s